La trottinette freestyle est un instrument qui se différencie des trottinettes classiques de par sa composition. Elle est ainsi plus résistante et plus pratique afin de permettre de mieux la manier lorsque son propriétaire l’utilise pour réaliser des acrobaties. La trottinette est faite de plusieurs pièces, qu’il faut connaître et auxquelles il faut faire attention lors de l’achat mais aussi après l’achat pour pouvoir bien l’entretenir. Découvrez notre magasin de trottinette freestyle

Quels sont les différents éléments qui composent une trottinette freestyle ?

La trottinette freestyle possède un deck, un guidon, un collier de serrage, des poignées, un frein arrière, des roues creuse ou pleine et une fourche renforcée. Vous devez donc veiller à certains éléments en particulier lors de votre achat en magasin :

Le guidon et les poignées

Le guidon est primordial dans le choix de votre trottinette puisque votre confort dépendra en partie de ce dernier quand vous l’utiliserez. Vous devez donc veiller à ce qu’il vous soit adapté et que vous soyez à l’aise (généralement, pour commencer, celui-ci doit se situer entre le nombril et la hanche pour optimiser vos performances). Les poignées devront être comme celles d’un BMX : elles ne doivent pas être glissantes mais favoriser l’accroche, malgré la transpiration.

L’importance du deck

C’est un des éléments les plus importants sur votre trottinette puisqu’il dépend de l’entière performance de son propriétaire. En effet, il doit être adaptée à votre poids, puisqu’il doit pouvoir encaisser un certain poids lors des réceptions. Vous pouvez ainsi choisir un deck trottinette plus ou moins léger : un modèle plus léger sera plus simple à manier, mais une version plus lourde pour procurera une meilleure stabilité. La largeur du deck varie donc, c’est-à-dire que plus ce dernier est large, plus il est stable, et inversement, plus le deck est étroit, plus vous pourrez le manier à votre guise.

Les roues

Les roues choisies doivent être robustes et durer dans le temps. Les roues doivent également être sélectionnées en fonction de vote niveau. Par exemple, pour un niveau intermédiaire, les roues avec noyaux à rayons sont idéales, tandis que des noyaux creux ( Hollowcore ) et plus solides seront requis pour les plus expérimentés. Les roues sont aussi facteurs de votre précision et de votre vitesse, c’est pourquoi il faut veiller à leur taille en fonction de ce que vous recherchez. Enfin, la gomme des roues est importante puisqu’il faut qu’elle soit assez résistante pour encaisser les figures faites avec la trottinette.

La fourche

La fourche passe à travers le deck et relie la roue avant et le guidon de votre trottinette. Elle peut être composée ou d’acier ou d’aluminium. Le matériel dépend de votre niveau : l’acier sera plus lourd et plus résistant, au contraire de l’aluminium, plus léger idéal débutants ou confirmés grâce à sa légèreté.

Les freins

Vos freins doivent être solides et durables. Ils doivent être compatibles avec votre deck et peuvent être en aluminum ou en acier. Ils ont pour but de faire pression sur votre roue arrière afin d’arrêter la trottinette. Même si la plupart du temps les pratiquants ne s’en servent pas afin de ne pas créer de plat sur la roue arrière par des freinages trop brusque.

Les accessoires dont se composent votre trottinette peuvent être directement fournis avec mais sont aussi vendus en magasin séparément. Vous pouvez de cette manière adapter votre trottinette à l’évolution de votre niveau et ne changer que les pièces qui sont abîmées.

Qu’est-ce qu’une trottinette freestyle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.